cogimator.net

Une ligne à la fois...

Améliorations matérielles

Après quelques dizaines d’heures d’impressions, j’ai eu un souci avec le charriot Y : celui-ci ne bougeait plus. La vis qui bloque la poulie sur l’axe du moteur s’était desserrée,  et l'axe tournait donc dans le vide.

J’ai donc resserré celle-ci, et je l’ai fixée avec un point de cyanoacrylate. Cette solution ne me satisfaisant qu’à moitié, j’ai commandé des courroies T2.5 ainsi que les poulies en aluminium correspondantes.

Une fois le montage et la calibration effectuée, je n’ai pas remarqué d’amélioration notable dans la qualité des impressions. Mais au moins, les poulies sont en métal et ne se sont plus desserrées depuis…

La surface d’impression

Comme vu précédemment, la planéité de la surface d’impression joue un rôle très important dans la qualité des impressions. Les imprécisions de la première couche se propageant aux couches suivantes.

Avec le PLA translucide fourni, je n’ai pas eu de soucis d’adhérence, en imprimant à 175/65 (extrudeur/lit).

Par contre avec du PLA de couleur, les soucis sont vites arrivés : même en imprimant la 1ere couche a 5mm/s, et quelle que soit la hauteur initiale, la pièce se détachait au bout de quelques couches. D’après le fournisseur du PLA (http://www.imprimante3dfrance.com/), la température conseillée est de 210/105. Mon plateau chauffant ayant du mal a dépasser les 80°C, 105°C me paraissaient vraiment beaucoup.

Après de nombreux essais sur du scotch bleu plus ou moins chauffé, un camarade a eu l’idée de poncer la plaque de verre, ce qui a résolu tous les soucis d’adhérence.

Premières calibrations de votre imprimante

D’apres le calculateur de Josef Prusa vous pouvez commencer avec les commandes suivantes :

M92 X64 ; calibrate X
M92 Y64 ; calibrate Y
M92 Z2267.72; calibrate Z
M92 E533 ; calibrate E

Ces commandes sont a placer dans la section “Start GCode” de slic3r :

image

L’extrudeur

La première chose à faire est de bien calibrer votre extrudeur. Sur une extrusion de 10cm, l'erreur doit être en dessous des 0.5 mm !

Dans un premier temps, dans l’onglet “Controle manuel” de Repetier, envoyer la commande “M92 E533” et extruder ensuite 10mm :

image

Ensuite, placer un repère sur le fil a environ 10cm (un bout de scotch fera bien l’affaire), et mesurer. Pour la mesure, j'utilise un pied a coulisse numérique, posé sur le guide fil de l’extrudeur, pour le stabiliser :

C360_2013-06-27-22-05-40-183

Ensuite, extruder 80mm, soit en une fois, ou bien en demandant plusieurs extrusions de 10mm. Pensez bien a attendre la fin d’une extrusion avant de cliquer a nouveau sur le bouton. Sinon, l’imprimante peut réagir de manière étrange.

Une fois l’extrusion finie, mesurez a nouveau. Si la différence entre la mesure avant extrusion et la mesure après ne correspond pas à 80mm, faites un produit en croix pour obtenir la nouvelle valeur M92 Exxx a envoyer. Envoyer la nouvelle valeur, extrudez 10mm, et recommencez les mesures jusqu’à obtenir un résultat avec moins de 0.5% de marge.

Les axes X et Y

Pour calibrer les axes X et Y, j'ai utilisé ce modele thingiverse. Une fois les axes calibrés j'obtiens une précision en dessous du 1/10e de mm!

C360_2013-06-27-22-07-48-825

L’axe Z

Pour l’axe Z, j’ai laissé la valeur par défaut du calculateur.

Imprimante 3D, les premiers pas

Le montage

Une Printrbot LC V2, en kit, vous la recevrez sous cette forme :

C360_2013-04-24-20-43-12-044

Un ensemble de sachets, de vis, de pièces en bois découpées au laser. Comptez au moins 6h pour le montage. La documentation indique 4h, mais c'est pour quelqu'un qui conçoit et qui monte des imprimantes 3D toute la journée.

Lors du montage, il s'agira de bien serrer toutes les vis, sans casser le bois, pour qu'il n'y ait aucun jeu entre les pièces fixes. Attention aux axes X, ne pas les verrouiller avant d'avoir bien vérifié que le charriot coulisse bien.

Pour les courroies, il faut les tendre suffisamment pour qu'elles produisent une note grave quand on les pince comme une corde de guitare. Pas trop de tension non plus, sinon vous allez endommager l'axe du moteur ou la courroie !

Premier lancement

Avant de brancher la machine, pensez a bien vérifier que les vis des endstop X Y et Z sont bien réglées. Si elles n'activent pas les interrupteurs lorsque le charriot ou le plateau arrive en butée, vous risquez d'endommager la machine.

Le plateau

La chose la plus importante pour une impression réussie est un plateau bien plan. Une plaque de verre (0.4mm d'épaisseur) aux bonnes dimensions, et fixé avec des pinces fera l'affaire :

C360_2013-04-30-21-35-14-684

Dans le cas de la PrintrBot LC V2, j'ai du couper les pinces, sinon le charriot butait dedans :

C360_2013-04-30-21-36-23-565

Pour les fixer, des pines a circlip seront d'une grande aide:

C360_2013-04-30-21-38-45-450

Maintenant, il va falloir régler la hauteur de chaque coin du plateau pour que la tête d'impression soit toujours a la même hauteur.
Pour cela, j'utilise des jauges d'épaisseur, et je règle la hauteur sur 0.15mm. Histoire de vous éviter des surprises, il vaut mieux faire ce réglage avec l'extrudeur et le plateau a température : 180° et 60° respectivement, pour du PLA.
Pourquoi 0.15 ? Parce qu'a cette épaisseur, la jauge est assez souple. Ensuite, dans slic3r, vous avez une option pour "baisser" le z. En effet, slic3r considère le z calibré a 0. Donc  une des premières choses de faites dans le GCode est de placer la buse a la valeur z correspondant au layer height, par défaut 0.30. Donc dans notre cas, le z se trouvera a 0.45 mm du plateau au début de l'impression. Bien trop haut. Je l'ai compensé par un adjust z de -0.15. Donc la tête se trouvera a z = 0.30 mm du plateau.